• un tronc cylindrique
  • museau long et pointu
  • taille de 14 à 16 cm, queue courte comprise
  • pelage court, gris foncé
  • mains en forme de pelle avec des griffes

La période de reproduction a lieu à la fin de l’hiver. Les portées sont de 4 à 6 petits qui au bout de deux mois quitteront leur mère pour coloniser un nouveau territoire.

Les dommages aux jeunes plantes par perturbation du sol,

L’invasion des mauvaises herbes et d’autres espèces telles que les belettes et les campagnols qui peuvent utiliser des tunnels de taupes pour accéder aux racines des plantes.

Les taupes creusent et élèvent des taupinières qui laissent des traces disgracieuses sur le gazon. Elles peuvent saper les racines des plantes, causant indirectement des dommages ou des destructions. Les taupes ne mangent pas de racines de plantes

Nous traitons par la mise en place de pièges mécaniques sans aucun polluant chimique.

Nous proposons des contrats annuels ou interventions ponctuelles sur devis gratuit.

 

Elles ont généralement un abdomen jaune rayé de noir et dont la femelle porte un dard venimeux. D’une longueur variant habituellement de 10 à 19 millimètres.

Différencier une guêpe d’une abeille : l’abdomen et le corps de la guêpe sont très distincts, fins et peu poilus. Les abeilles, à l’inverse, sont plus compactes et poilues.

La reine (femelle reproductive) pond tous les oeufs. La plupart des oeufs se développent à l’intérieur des ouvrières stériles. À la fin de la saison, la reine produit des oeufs qui se développeront en reines après avoir hiverné et ces reines établiront des nids le printemps suivant. Une femelle pond entre 1 000 et 3 000 oeufs par nid. Les ouvrières meurent en hiver.

Les nids peuvent être retrouvés aux alentours des bâtiments, sous les avant-toits, dans les greniers ou dans les arbres et arbustes ; plusieurs variétés de guêpes construisent leur nid dans le sol.

Essayez d’éliminer les fruits tombés au sol et les ordures qui attirent les guêpes. Bouchez les trous, et autres endroits qui permettraient aux guêpes d’y établir un nid.

Il est indispensable d’identifier l’espèce pour un traitement adéquat.

Porter les équipements de protections.

Identifier tous les nids.

Agir au bon moment.

Nous utilisons une poudre inodore agissant par contact, contenant des pyrèthres naturels.

 

 

  • Bird Free : il est formulé pour stimuler trois sens de l’oiseau : la vue, l’odorat et le toucher. Ces trois stimuli se combinent pour créer un apprentissage d’évitement chez les oiseaux.
  • Les pics anti-pigeons : ils sont installés sur bâtiments, monuments etc. Ils permettent d’éviter les fientes, les nids, le chant, les agents pathogènes, etc.
  • Les filets : ils protègent les accès aux cours. Intérieures, balcons, charpentes…

Nous proposons avant et/après notre intervention le nettoyage. Et la désinfection des surfaces traitées.

Capture par cages : permet de réguler les populations afin d’éviter salissures et dégradations provoquées par les déjections.

 

Tout savoir sur les pigeons

 

De 31 à 34 cm pour 240 à 300 g. il peut être grisâtre, roux, mais aussi lie de vin avec des taches blanches plus ou moins étendues, voire totalement blanc. Il ne peut être confondu avec aucun autre oiseau ; même la tourterelle est beaucoup plus petite et fine.

Il vit environ 6 ans.
La femelle pond 2 œufs 3 à 6 fois par an.
La durée d’incubation est de 17 à 19 jours
Au bout d’un mois les pigeonneaux sont capables de quitter le nid, mais il faut attendre qu’ils aient cinq semaines pour qu’ils commencent à voler.

Le pigeon est omnivore. Il trouve sa nourriture au sol. En ville, il trouve des graines, des miettes et tout ce qu’il estime comestible notamment les ordures ménagères.

Les pigeons n’ont pas de prédateur naturel en ville, leur concentration pose problème.
Leurs déjections corrosives peuvent détériorer les toitures, gouttières, façades…
Détérioration visuelle.

Les pigeons sont porteurs de bactéries susceptibles de provoquer des maladies comme la salmonelle, psittacose, grippe aviaire.

 

Comment se débarrasser des pigeons ?